top of page
White Fabric
Trauma 3.jpg

Vivre avec un traumatisme est assez courant dans la population générale population


Il est moins fréquent de développer des symptômes post-traumatiques

             Parce que notre cerveau et notre corps sont résilients

                 Ils peuvent apprendre de nouvelles façons de fonctionner

Veuillez consulter un.e professionnel.le formé.e en traumatologie
avant de considérer que vos symptômes sont liés à un traumatisme ;


Vos contexte et histoire doivent être inclus dans une évaluation et dans un travail thérapeutique
Certains de ces symptômes peuvent orienter vers un diagnostic différent, donc une prise en charge différente

Les symptômes peuvent être connus, ou bien comme passer inaperçus 


Ils affectent 

. Cognition,
. Comportements,
. La perception de soi,
. La perception de Soi dans le monde,
. La perception que vous avez des autres et du monde

Vivre après un traumatisme implique de vivre avec potentiellement certains des symptômes suivants :

. Difficultés à dormir / Cauchemars

. Impulsions :
              Habitudes alimentaires, 
              Agressivité envers soi-même ou envers les autres,
             Abus de substances / addictions 


. Problèmes gastriques/intestinaux

. Douleurs

. Immobilisme physique


. Automutilation


. Faible/peu d’énergie ou au contraire, être agité.e

. Difficulté à regarder quelqu'un dans les yeux

. Ton de voix plat

. Dissociation

. Entendre des voix

. Ne pas se reconnaître : corps, pensées, actions, 
                                    réactions...

. Effets médicamenteux non attendus

. . .

. Relations difficiles

. Inquiétudes chroniques et/ou tristesse

. Anxiété/attaques de panique

. Dépression

. Pensés non claires/difficultés de concentration


. Isolement social

. Problèmes d'intimité / de sexualité

. Idées suicidaires

. Tentative de suicide

. Sentiment de désespoir, de solitude

. Sentiment de catastrophe imminente

 

. . .

bottom of page